Réunir les enfants avec leurs familles au Congo

Réunir les enfants avec leurs familles au Congo

Réunir les enfants avec leurs familles au Congo

Résumé

On pense qu’il y a des milliers d’enfants des rues rien qu’à Lubumbashi, et depuis 2009, Kimbilio aide à réunir ces enfants avec leurs familles. Nous prenons le temps de connaître chaque enfant à un niveau personnel, avant de localiser sa famille et de l’aider à reconstruire sa relation. C’est un processus stimulant et émotionnel, mais donner aux enfants cette seconde chance peut changer leur vie.

Défi

On estime que plus de 250 000 enfants vivent dans les rues 
de la République démocratique du Congo. Beaucoup sont orphelins; 
ou leurs parents ont divorcé et les ont abandonnés pour leurs nouvelles familles. 
D'autres sont accusés de sorcellerie infantile, une croyance largement répandue au 
Congo qui oblige les enfants à fuir par crainte d'abus. Les enfants sont attirés 
par les marchés locaux, où ils peuvent trouver un abri et du travail; mais 
la stigmatisation de la vie dans la rue fait qu'il est difficile pour eux d'être 
réacceptés par leur famille ou leur communauté.

Solution

Aucun enfant ne devrait avoir à vivre seul dans la rue, 
et grâce à notre travail de sensibilisation et à notre approche personnelle, 
nous travaillons à réunir les enfants avec leurs familles. Nous avons une équipe 
de réintégration fantastique qui prend le temps de connaître chaque enfant 
individuellement, tout en travaillant à déménager sa famille. 
Nous visons ensuite à reconstruire la relation familiale, 
en supervisant le processus jusqu'à ce que nous soyons certains que l'enfant est 
heureux de retourner dans un cadre familial.
Impact à long terme

Malheureusement, les enfants des rues se tournent souvent vers le vol, la prostitution ou la toxicomanie pour subvenir à leurs besoins, ce qui a un impact négatif sur la communauté locale. En aidant les enfants à construire un avenir avec espoir, Kimbilio leur offre une seconde chance de réaliser leurs rêves, où ils peuvent devenir une influence positive dans l’avenir du Congo.

 

Share:

Leave your comments